Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/02/2006

On peut rire de tout mais pas avec n'importe qui

Le monde ouvert à ma fenêtre
Que je referme ou non l'auvent
S'il continue de m'apparaître
Comment puis-je faire autrement


Je re pense a ce couplet d'une chanson de Ferrat ( je ne chante pas pour passer le temps) quand les echos de l'actualite me reviennent jusqu'ici.
Je pense a cette histoire d'un patron de presse en France (France Soir) limoge pour avoir publie des caricatures. J'imaginais venir d'un pays laic, ou la liberte d'expression est de mise, pas d'un endroit soumis a la loi des fanatiques.
Il me semble me souvenir des caricatures de Charlie Hebdo au sujet du pape, de la succession de jean paul 2 / benoit 16 , qui n'avaient rien de tendre, et pourtant, personne n'est descendu dans la rue, personne n'a ete licencie, personne n'a ete menace de mort. Est ce la preuve que l'on peut rire de tout mais pas avec n'importe qui? Je ne comprendrai jamais qu'on demande la mort d'un homme pour de l'encre sur du papier.

Il faut croire qu'il n'y a pas eu de progres depuis l'affaire des Versets Sataniques, et la fatwa lancee contre Salman Rushdie. c'etait en 1989.
Nous sommes en 2006 et encore une fois, la demonstration de la religion comme un enjeu de pouvoir, d'oppression et de manipulation se fait sous nos yeux. Du fanatisme comme insulte a la foi elle meme.... M'est avis qu'il faut toujours s'inquieter des gens petris de trop de certitudes, trop preoccupes de purete et de verite : ils finissent toujours par vouloir vous tuer pour votre bien (les buchers de l'Inquisition, et autres autodafe en ont temoigne en leur temps).

Une derniere question : dans quelle mesure suis je soumis aux dogmes et interdits d'une religion a laquelle je n'adhere pas?
Ainsi, je veux bien que l'islam interdise aux musulmans de representer le prophete. mais j'imagine que le danois a l'origine de ces dessins , lui, il n'etait pas musulman, donc en quoi etait il concerne par ce tabou? que signifie cette contagion de l'interdit? apres le politquement correct, voici l'ere du religieusement correct? n'est ce pas d'ailleurs un peu la meme chose?

22:15 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.