Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/04/2006

Ryles

Samedi soir, après avoir longuement flemmardé et grâce au secours de Google à qui nous demandons de nous proposer quelques plans sympa pour sortir, nous nous retrouvons chez Ryles, un club de jazz sur Inman Square, à une dizaine de minutes de vélo de la maison.
Ce soir là, une jeune chanteuse, Erin Bode, donnait un récital. Charmante surprise. Elle a une jolie voix fraiche, un repertoire sympa ; les musiciens autant que la chanteuses ont visiblement plaisir à être sur scène et à partager leur musique et c'est communicatif. Je l'imagine nourrie de Sarah Vaughan et de Billie Holliday, mais je n'ai pas assez de connaissances pour faire une véritable analyse... Elle a ce genre de voix que l'on retouve chez des chanteuses comme Lisa Ekdal ou Diana Krall, quelquechose qui vous caresse les oreilles sans vous déranger de trop. Elle porte des talons si haut que je me demande comment elle fait pour tenir tout un concert dessus sans que le mal aux pieds ne lui fasse faire de canard....
Nous arrivons hélas trop tard pour profiter de l'ensemble du récital, seulement quelques chansons tirées du nouvel album plus un titre de Bob Dylan.
L'album en question est en vente a l'issue du concert, j'en achète un exemplaire, gentillement dédicacé par l'artiste.
Nous restons jusqu'a la fermeture, dégustant une bière (une Tremont Ale, pour moi, une bière brune du Massachusets), profitant de l'ambiance du lieu.
J'aime bien la déco, a la fois cosy et originale. Les murs sont décorés de portraits de musiciens, d'instruments de musique reconvertis : un cadre de piano en fond de scène, un tuba transforme en lampe à l'entrée, une trompette au dessus de la caisse enregistreuse. Les tables sont recouvertes d'une mosaique faite de partitions, pochettes de disques, cartes postales et autres tickets d'entrée ; chacune est unique et consacrée soit à un club célèbre soit à un musicien. La notre, c'etait Village Vanguard !
Vers 1 heure, nous plions bagage.
Erin Bode promet de revenir bientôt à Boston, et je me dis que j'aimerais pouvoir faire de même...
A peine les vélos posés devant la maison, nous nous faisons happer par Mashesh, notre propriétaire et ami, qui habite juste au dessus de chez nous.
Nous voilà repartis pour une partie de la nuit à papotter, danser, chanter ... mais ceci est une autre histoire !

05:20 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.