Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/01/2012

Lost in décoration

L'année s'est achevée sur un changement majeur : j'ai acheté mon appartement ! Locataire depuis bientôt 10 ans de mon cher T3 aixois, j'en deviens propriétaire grâce à un heureux concours de circonstances et un non moins heureux financement parental.

Cela ne s'est pas fait sans stress, les différentes étapes de l'acquisition ayant recelé chacune ses surprises et son lot de contre-temps, mais au final, tout s'est bien passé, dans les temps et en bonne et due forme.

J'ai donc pu fêter le réveillon de St Sylvestre "chez moi" pour de bon , en amoureux , bien tranquillement et bien agréablement -il fallait ça après le réveillon de l'an dernier gâché par un gougnafier-meme-pas-invité.

La nouvelle phase s'appelle : les travaux. Pas du cosmétique, hein, du vrai chantier en perspective : il s'agit de faire d'un appartement construit en 1958 et parfaitement vintage sur pas mal de point un lieu moderne, habitable, isolé, pratique et joli. Rien que ça !

En gros, cela veut dire : remplacer les fenêtres en bois simple vitrage (celle qui font bouger les rideaux quand il y a du mistral...) par des PVC double vitrage, renforcer l'isolation, mettre aux normes l’électricité et la plomberie, remplacer le chauffe-eau, refaire le carrelage, la cuisine, la salle de bain, installer un dressing dans la chambre, repenser la déco de ladite chambre, dégager l’ancienne cheminée du salon (oui, une cheminée .... la légende dit qu'il y aurait une cheminée en pierre de Rognes , qui ne plaisait pas au précédent proprio, lequel l'a recouverte d'un coffrage en bois ce qui me vaut d'avoir dans mon salon un sarcophage d'1m², heureusement aménagé partiellement en bar pour ranger mes bouteilles d'apéro... ) La liste est longue ( la note le sera aussi, n'en doutons pas !)

Exaltant, me direz vous. Oui .. sauf que la déco et moi, ça fait deux. La vision 3D dans l'espace, n'en parlons pas . Et puis il faut choisir .. ah, choisir quand on n'y connaît rien, quand on n'est même pas sur de ce qu'on veut et de ce qu'on aime, la délicieuse prise de tête ! Me voici donc surfant sur les forums de déco, de construction, fréquentant assidûment Lapeyre et Leroy Merlin.... J'enrichis ma culture générale en apprenant la différence entre un carrelage "grès cérame émaillé" et son pote pas émaillé, les dépliants Castorama deviennent mes livres de chevet. D'ailleurs, là, faut que je vous laisse, je file chez Ikéa !

11:55 Publié dans Chantier | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Et les vieilles copines qui sont passées par là ? Elles te diront que quand tu renverses ton verre de rouge, le grès cérame émaillé, c'est plus facile ! Bon, avec du champagne, c'est sûr, c'est moins salissant.

Écrit par : Athéna | 12/01/2012

Les commentaires sont fermés.