Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/02/2012

Accelerando

Je viens d'apprendre - enfin, je sais depuis quelques jours, que le top départ pour les travaux chez moi est prévu pour mars, et même début mars. C'est à dire ... dans 3 semaines ! Moi qui m'étais préparée psychologiquement pour un démarrage en mai ( on m'avait dit "au printemps" donc allez savoir pourquoi j'avais associé "mai" ), je me retrouve légèrement prise de court parce que concrètement, rien n'est prêt !

Certes, il y a bien quelques sujets qui ont avancé : le plan de ré-agencement de la salle de bain et de la cuisine, après moult versions successives et moult prises de têtes, semblent enfin fixés, moyennant un pèlerinage chez Ikéa samedi dernier, bien calé entre une assemblée générale et un repas de famille en forme de réunion de chantier. Manque encore ce satané carrelage de sol, tout l'électroménager ; l'énigme de la crédence, du plan de travail et de la couleur des murs de la cuisine reste à résoudre ainsi que l'aménagement de la chambre (tapisserie, dressing,...), et j'en oublie. Et même dans ce qui a été choisi, rien n'est acheté ! Je pensais naïvement démarrer les travaux une fois tout choisi, acquis et stocké afin d’être utilisé au fur et à mesure de l'avancée du chantier, visiblement ça ne va pas exactement être le cas !

Évidement aussi, tout s’accélère au moment où mon temps disponible pour gérer tout ça vient de rétrécir furieusement, suite au démarrage lundi de ma nouvelle mission de travail. Loin de moi l'idée de m'en plaindre, mon objectif était d’être en poste au moment des travaux, je suis très contente que ce soit le cas : en effet, je ne vois pas du tout comment j'aurais pu concilier recherche d'emploi et chantier.

Reste qu'il faut organiser le déménagement, puisque nous organisons un repli stratégique dans le studio pendant au moins 2 mois, histoire de laisser le champ libre au chantier. Vider les meubles et les placards, faire les cartons, distribuer ce qui va être utilisé donc emporté et ce qui va être stocké un peu dans notre cave, beaucoup dans le garage de mes parents, trouver des bâches pour protéger les meubles qui resteront sur place, etc . Et bien sur, aussi, finaliser les choix, effectuer les achats ... Tout en assurant le boulot, le quotidien, les activités annexes qui elles aussi continuent et retranchent autant de disponibilité ...

Bref, si quelqu'un connaît une manière de démultiplier le temps, qu'il me donne la recette !

20:00 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chantier