Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/05/2012

Paris au mois de mai

Histoire de nous changer un peu les idées entre boulot et travaux, j’ai décidé de nous offrir un « petit » weekend prolongé à paris à l’occasion du pont de l’Ascension. Des lustres que je ne suis plus « montée » à la capitale, 7 ou 8 ans au moins ! A l’époque, grâce à un couple d’amis qui avaient la gentillesse de m’héberger,  j’avais eu l’occasion de m’y rendre assez régulièrement, ce qui m’avait permis entre autre de visiter les très belles expos sur Klimt et sur la Mélancolie, organisées au Grand Palais en 2005 et 2006. J’avais bien dû y faire aussi moi-même une escapade sentimentale vers ces années-là, plus les quelques rendez-vous avec le petit monde goth parisien… Depuis, l’ami en question a pris ses quartiers d’éternité au Père Lachaise et je n’ai plus eu d’occasion de faire le voyage. Voilà qui sera corrigé bientôt !

Je me suis donc adonnée à un de mes loisirs favoris : la logistique touristique ! Réserver un train (tiens, la SNCF a un nouveau processus pour sécuriser le paiement en ligne), un hôtel (parmi les « bonnes adresses » de monsieur quand il part en déplacement à Paris : prix raisonnable mais loin du centre, on ne peut pas tout avoir), sélectionner les activités et les lieux de visite (le plus difficile en l’occurrence étant de choisir), tout en essayant de rationaliser les déplacements pour éviter de passer nos journées dans le métro… Il y a de nombreux endroits que j’ai envie de revoir, comme la sainte Chapelle (souvenir d’un requiem de Mozart au milieu des vitraux ….) et le musée d’Orsay, les classiques de type tour Eiffel, Notre Dame de Paris, et puis aussi le musée Carnavalet, la basilique de st Denis, le Marais, l’ile st Louis et celle de la Cité, les quais de Seine…

J’apprends ainsi qu’on ne peut pas réserver de billets « coupe file » pour les musées à tarif réduit (en gros, on a le choix entre payer plein pot pour gagner du temps ou poireauter pour économiser….), mais que les consignes de la gare de Lyon sont ouvertes. En réalité, je n’avais pas réfléchi à ce détail : que faire des valises entre le check-out de l’hôtel et le train du retour à 15h ? Reflexe de ceux-qui-partent-en-vacance-en-voiture et qui donc n’ont pas à se poser ce genre de question d’habitude… D’ailleurs, je me demande bien quand je vais trouver le temps de faire la valise, vu que ce week end est plein comme un œuf et que mes soirées de début de semaine sont elles aussi bien occupées !

Ayant constaté lors de séjours précédents que la batterie de mon APN était quelque peu capricieuse, j’ai décidé d’acheter une batterie de rechange accompagnée de son chargeur – dès fois que je loupe la photo du siècle pour cause d’appareil à plat …. J’ai donc commandé ça fin avril sur un site dénommé « France batterie » et ne voyant toujours rien venir, j’ai appris en relançant que la chose avait été postée à Singapour et qu’elle était transportée par la Sweden Post … Mon colis doit donc à l’heure actuelle entre quelque part entre la muraille de Chine et Stockholm, peu de chance que je l’aie à temps pour le séjour…reste donc à croiser les doigts, au mieux pour que le génie de la poste dépose mon colis dans ma boite avant mercredi, soit pour que mon Nikon tienne la charge .

Nous sautons donc dans le train mercredi après le boulot, guide du routard en poche et appareil photo en bandoulière, pour 4 jours de ballades –sous le soleil j’espère !

16:10 Publié dans Voyage | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.