Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/08/2009

Signe du destin

Dans ma boite à lettre, je trouve ce matin le flyer publicitaire de "Monsieur Touré", marabout de son état. Lequel promet, comme il se doit, réussite financière, amoureuse, sexuelle, la perte de poids, l’envoutement, le désenvoutement, les numéros gagnants du loto et une place de parking gratuit au moment où tu désespérais d’en trouver une pour ton RdV urgent.

Moi qui guette méthodiquement mon facteur tous les jours depuis deux semaines dans l’espoir de voir arriver le(s) recommandé(s) tant attendu(s) qui feront peut être avancer le schmilblick du sac de nœuds dans lequel je me trouve, je me demande dans quelle mesure ce n’est pas un clin d’œil du destin pour me dire qu’il n’y a plus que la magie pour me venir en aide !

14:03 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (2)

13/08/2009

Fashion victim

J'hésite entre "nous vivons une époque formidable" et "passé les bornes ya plus d'limites", (une de mes citations fétiches d'Alphonse Allais) après avoir appris l'existence ce cette chose magnifique qu'est le burkini.

Rien que le nom, déjà,  ressemble à une plaisanterie (cf Charlie Hebdo et les burqalemnours de Luz : http://www.charliehebdo.fr/index.php?id=777 ) Mais non, cela existe bel et bien. C'est un "maillot de bain" à la sauce islamique, c'est à dire légèrement couvrant : pantalon, tunique et foulard waterproof (autant se baigner en combinaison de plongée intégrale, si celle ci n'était pas susceptible d'être censurée car trop moulante et donc  too much sexy and provocative). Ca fait un peu penser aux tenues de bain des dames de la fin du 19e siècle, toutes en rubans et ombrelles sur les plages de Normandie. Sauf que, justement, nous ne sommes plus au 19e siècle... Et cette chose jusqu'ici injustement méconnue a été mise à l'honneur dans nos médias désœuvrés du mois d'aout par une dame qui réclamait de pouvoir le porter à la piscine...la dame en question s'avérant être une convertie, (ce qui me fait inévitablement penser au principe du "plus royaliste que le roi") qui l'avait ramenée de ses vacances à Dubaï (voilà un cadeau souvenir original, quand je pense que j'ai bêtement ramené de Savoie un ramequin orné de la recette de la tartiflette....)

Pour changer des débats philosophiques attendus, qu'ils soient sur le mode du "respect des croyances/de la liberté individuelle" ou du "allergie à cette disposition d'esprit qui considère le corps féminin comme honteux au point de devoir être en toute circonstance camouflé", je propose quelques autres récupérations possibles.

En premier, l'argument santé : Avec le burkini, préservez votre capital soleil.

Puis, l'argument esthétique : Grâce au burkini, finies les traces disgracieuses de maillot sur votre bronzage. Si vous êtes perfectionniste vous pouvez même y rajouter des gants, des chaussettes et un grand masque de plongée.

Enfin, l'argument magasines-féminins : Vous avez de la cellulite ou des vergetures et vous n'osez pas vous montrer sur les plages? Le burkini vous offre la solution!

Libre à vous de rallonger la liste s'il vous vient des idées aussi mauvaises que les miennes !!

 

16:54 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)