Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/02/2013

Venise !!

Depuis le temps que j’en rêvais ! Ce ne sera pas une découverte, plutôt une redécouverte, j’y suis allée 2 fois déjà mais j’étais très jeune (11 ou 12 ans au max la dernière fois) et je n’en ai que des souvenirs partiels. Y retourner, j’en avais très envie depuis longtemps, mais toujours une bonne raison pour ne pas passer à l’acte : pas le bon moment, les sous, le boulot, l’année prochaine peut être, un jour …. Et puis je me suis dit que c’était avec ce genre d’argument qu’on ne faisait rien et qu’on passait à côté des choses. Qu’on avait qu’une vie et qu’il fallait parfois oser, tout simplement. Et que cette année nous avons tous les deux 40 balais et que ça se fête. Dont acte. J’ai réservé nos billets d’avion samedi matin et depuis je pense que je pourrais danser la farandole non-stop en chantant sur tous les tons « on va à Venise ! On va à Venise ! »

J’avais ciblé le début du mois de mai, pour profiter des ponts (raccord, avec Venise) et puis finalement, de comparatifs en comparatifs, l’aller-retour en avion au bon prix et aux bons horaires nous est passé sur le nez quasiment en live. Mais comme finalement nous n’avons pas de contrainte qui nous oblige à nous aligner sur les fériés ou les vacances scolaires, nous avons décalé les dates du séjour et là, miracle, un vol AR à moins de 120 euros par personne, vols directs, à des horaires sympa. Nous partons 5 jours, cela nous laissera 3 jours pleins plus une demi-journée, puisque nous atterrissons en fin de matinée, pour visiter la Sérénissime.

Maintenant que le vol est acheté, il me reste à trouver l’hébergement. J’ai donc passé de nombreuses heures à éplucher le net et les sites spécialisés, envoyé des dizaines de mails de demande de disponibilité … Déjà, pas question de loger à Mestre, je veux loger dans Venise, histoire de pouvoir faire le maximum de trajets à pieds et de ne pas être tributaire du vaporetto ou autre train. J’ai également laissé de côté la formule « hôtel », d’abord à cause des prix assez prohibitifs des chambres, ensuite parce que je me souviens bien qu’en Italie, payer cher pour une chambre d’hôtel ne garantit pas la qualité de la prestation offerte. Je me suis donc orientée vers les studios loués à la nuitée, (histoire de bénéficier d’un coin cuisine qui permettra de se préparer petit déjeuners et pique-nique donc de baisser la note globale du séjour), et les B&B ou chambres d’hôtes. A ce jour, rien de fermement réservé mais quelques pistes qui ne devraient aps tarder à se concrétiser.

Et je commence aussi à me plonger dans une activité qui me plait beaucoup : la planification du séjour. Que voir, dans quel ordre, pour optimiser le temps sur le séjour mais sans que celui-ci ne se transforme en une cavalcade touristique à la japonaise. Je surfe donc de site en site, Routard, forums de voyageurs, site de passionnés, sites officiels et officieux …. Là aussi, rien n’est encore fixé mais je commence à apercevoir le dessin du séjour, avec des incontournables, des options et bien sur la place pour l’improvisation.

Je suis preneuse de tous les conseils, tuyaux et récits de voyages et autre anecdotes que les lecteurs de ce billet ayant fait la « Venice experience » voudront bien me laisser !

10:38 Publié dans Blog, Voyage | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

J'en rêve de Venise !!
Je viens de voir que Ryanair vient d'ouvrir une ligne directe de Marseille, à compter du 01 juin prochain.
En tout cas, je sus preneuse de tous les conseils à ton retour !

Écrit par : juriste-in-the-city | 19/03/2013

Les commentaires sont fermés.