Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/01/2015

Acte 3

Apres l’attentat et la traque, voici le 3e acte de la tragédie, l’assaut. Il  était difficile d’imaginer que cela se terminerait autrement. Capturer vivant les assassins aurait permis  peut être d’avoir des informations utiles sur les réseaux, mais il aurait fallu éviter qu’un procès ne viennent  offrir une tribune aux insanités de tous bords, tout comme il faudra éviter que leur mort ne fasse d’eux des « martyrs » ou des exemples pour d’autres décérébrés, d’autres manipulateurs. Mais à l’évidence ils n’étaient pas partis pour se laisser prendre vivants.

J’espère aujourd’hui seulement que si l’Histoire se souviendra des noms des victimes, elle relèguera aux oubliettes celui des assassins, car ils ne méritent pas autre chose.

Que l’on se souvienne des plumes et des crayons de Cabu, Charb, Wolinki, Tigous, Honoré, Elsa Cayat  et Bernard Maris. Que l’on se souvienne de ceux qui sont morts d’avoir été au mauvais endroit au mauvais moment. Que l’on se souvienne des hommes et femmes en uniforme qui ont donné leur vie aussi dans l’exercice de leur mission .Que l’on se souvienne à travers eux de la nécessité de défendre la liberté et les valeurs républicaines. Mais que sombre au fin fond des limbes de l’oubli les noms de ces 3 assassins, que ceux-là qui cherchaient à la fois une forme de gloire et la promotion d’une cause aussi fallacieuse que terrible ne soient récompensés que par le néant.

 

Hier je me suis rendue en ville sur le lieu où la veille, nous étions tous rassemblés. J’ai voulu refaire des photos des bougies, des fleurs et des pancartes. Des images comme un témoignage, un hommage. Je ne sais pas dessiner, mais ces modestes textes et photos sont ma petite contribution à l’édifice. C’est ma manière de tirer mon chapeau à ces gens que j’aimais bien. 

17:18 Publié dans Blog | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.